Elisabeth Coste
________________________________________________________________________________________________________________________
éditions le limon

Professeur de lettres (son mémoire a porté sur René Crevel, « L’échec de la communication avec le monde »), Elisabeth Coste écrit surtout des poèmes et des récits autobiographiques :
- La vie est terriblement belle (Editions du Limon, 2005)
- Un Point sur la planète (Vermifuge, 2010)

Elle lit des auteurs contemporains lors de spectacles poétiques : Schwob, Pessoa, Proust, Velter, des poètes surréalistes et des poètes américains d’aujourd’hui.

Elle a en projet la lecture de Michaux «Etrange petit homme».

Visages de l'air, 1992, Gérard Breuil

 

 

accueil
littérature
philosophie
auteurs
contact
actualités